Traductions de cette page:

424 Régime hydrologique, structure du sol

Description et termes

Buts

Les travaux de construction sont effectués conformément au projet, en préservant au mieux la structure des sols nécessaires à la production agricole, en respectant le calendrier fixé et en tenant compte de l’état de végétation des cultures. Lors de la construction, les directives relative à la protection des sols doivent être respectées (cf. Bodenschutzkonzept bei Meliorationen (Kt. BL) – texte en allemand).

Dans l’exécution des travaux, les entreprises de construction prennent en considération le travail des agriculteurs dans les champs et l’état des cultures sur le terrain.

Les interventions exécutées répondent aux objectifs fixés. Les drainages souterrains existants sont connectés au nouveau système de drainage.

L’accès aux installations est assuré et les travaux d’entretien peuvent être effectués sans aucune restriction.

Méthodes et procédé

Procédure d’autorisation Les travaux de construction peuvent débuter uniquement si les procédures d’autorisation nécessaires concernant les mesures sur le terrain et les conditions cadre financières sont entrées en force (cf. 120 Procédures et processus).

Construction La construction des conduites de drainages s’effectue du bas (effluent) vers le haut (parcelle de source). En cas d’écoulement d’eau, il est nécessaire d’installer une retenue d’eau adéquate.

Pose des conduites En fonction des conditions locales et des exigences du projet, la pose des conduites de drainage peut être effectuée en appliquant les méthodes suivantes:

  • avec un excavateur et une tranchée préparée pour loger les tubes
  • avec une trancheuse et un remblai de matériel filtrant dans les sols à grain fin.
  • avec un outil tracté et l’introduction simultanée des tuyaux flexibles, éventuellement un remblai de matériel filtrant dans les sols à grain fin.

Gezogener Tiefenpflug, Feldregulierung Roggenburg BL (Bild: R. Breu)

Les matériaux d’excavation doivent être séparés selon les horizons A et B et réutilisés autant que possible sur place pour favoriser la formation du sol et l’adaptation du terrain.

Déplacement des puits Le déplacement des puis nécessite l’utilisation d’un excavateur. Les matériaux d’excavation doivent être réutilisés autant que possible sur place pour favoriser la formation du sol et l’adaptation des puits au terrain (cf. également Bodenschutzkonzept bei Meliorationen (Kt. BL) - en allemand.

Installation du chantier L’installation du chantier et l’amenée et le stockage des composants lourds, tels que les conduites en ciment, les éléments des regards, les matériaux filtrants etc. doivent être organisés et exécutés conformément aux bases légales en vigueur et en application des critères de protection des sols et en prenant en compte les conditions locales et climatiques.

Remise en culture des excédents de matériau La terre en excès, en particulier celle de l’horizon B, doit si possible être réutilisée dans un emplacement adéquat du chantier, selon la 334 Conception de projet détaillée Detailprojektierung (334) et les critères de protection des sols (cf. également Bodenschutzkonzept bei Meliorationen (Kt. BL) – texte en allemand).

Protection des sols Lors de la construction, il faut tenir compte de la sensibilité des sols à travailler. Les règles de construction doivent être vérifiées durant les travaux de construction. Vous trouverez de plus amples informations (en allemand) à ce sujet sous:

Construire dans des zones de protection des eaux En règle générale, on ne construit plus de nouveaux systèmes de drainage dans les zones de protection des eaux. Les travaux de construction pour l’exploitation et l’entretien ou l’utilisation temporaire du sol dans les zones de protection des eaux doivent être effectués en conformité avec les bases légales.

Cadastre des conduites Les conduites doivent être mesurées immédiatement après la pose dans le sol et, dans la mesure du possible, avant le remblayage, puis enregistrées dans le cadastre des conduites de la commune. A cette occasion, le responsable de projet peut également contrôler l’exécution de la construction et autoriser le remblai des conduites.

Normes / Publications

Situation en Suisse

Jusque dans les années 50 du siècle passé, les drainages ont été réalisés péniblement à la main.

Draineur (Rheintal-Melioration

Les constructeurs de drainages, essentiellement des agriculteurs, se servaient d’outils particuliers. Ainsi, à l’aide de bêches fines en forme de trapèze d’environ 30 cm de longueur, le sol de surface était enlevé en trois à quatre coups jusqu’à à la profondeur nécessaire. Au dernier coup de bêche, on arrivait à une largeur du fossé adaptée aux tuyaux en argile à installer. Avant l’installation, on nettoyait le fond du fossé à l’aide d’un outil spécial et on le débarrassait des pierres et de la terre. A l’aide d’un outil muni d’une tige, les tuyaux d’argile étaient installés et emboîtés les uns dans les autres. Au besoin, on utilisait l’humus du bord de la fouille, des branches de sapin et des matériaux similaires comme filtre. Après le remblayage du sol excavé à la fin des travaux de construction, il restait une petite colline sur le fossé. On laissait à la terre du fossé le temps de se tasser sous l’influence des intempéries et de former une structure optimale. Ce processus a duré jusqu’à deux ans. Durant cette période, les véhicules lourds ne circulaient pas sur les drainages nouvellement construits et une remise en culture rapide était obtenue grâce aux meliorativen Bodenverbesserungsmassnahmen mesures d’améliorations foncières – texte en allemand.

Exemple

Traductions de cette page:
fr/400/420/424.txt · Dernière modification: 2018/04/17 17:29 (modification externe)